Home / France / Festival casher : la « commission d’enquête » Habib sur la non-affaire Halimi tourne au délire juif !

Festival casher : la « commission d’enquête » Habib sur la non-affaire Halimi tourne au délire juif !

Captain Harlock
Démocratie Participative
12 janvier 2022

 

Democratie Participative, le média le plus en pointe d’Europe sur l’actualité cosmopolite, avait attiré l’attention de ses lecteurs sur la constitution d’un tribunal rabbinique en pleine Assemblée Nationale pour rejuger la non-affaire Sarah Halimi.

Personne, sauf nous, n’avait protesté contre cette stupéfiante vengeance juive contre des magistrats français qui, d’après la juiverie organisée, n’avaient pas accédé à ses ordres.

Fausse affaire d’antisémitisme Sarah Halimi : la juge d’instruction placée en « garde à vue » à l’Assemblée par le porc juif Meyer Habib et sa cour martiale hébraïque

Ou plutôt étions-nous les seuls à nous scandaliser, les médias de droite et les activistes saucisson-pinard applaudissant à tout rompre à la mise en place d’une véritable cour suprême israélienne sous la supervision de Meyer Habib. Pour apaiser les juifs écumant de haine, Macron, toujours plus servile, avait en effet accepté le principe d’une « commission d’enquête » exigée par les juifs pour enquêter sur les enquêteurs (français).

Les « souverainistes » habitués à vociférer comme la Prusse étaient tous, sans exception, aux abonnés absents face à cette sidérante tentative de coup d’état israélien.

Toutefois, face à l’énormité de la situation et à l’indécence caractéristique du peuple juif, il est devenu impossible de maquiller la situation. Et ce en dépit de la bienveillance quasi illimitée des goyim stupides à l’endroit de cette race d’escrocs.

Fort heureusement, les juifs ne déçoivent jamais lorsqu’il s’agit de pousser trop loin leur insolence. Là où un ashkénaze aurait certainement réussi à faire pleurer les goyim, le gros séfarade Habib, avec l’habileté qu’on lui sait, n’a réussi qu’à faire monter le niveau d’antisémitisme moyen jusque dans la presse de gauche.

Même Dupont-Moretti, pourtant habituellement empressé à servir Jehovah, a eu recours à des trésors de patience pour ne pas insulter Habib durant les auditions.

Le juif Habib a même – ne riez pas ! – alimenté le plus féroce complotisme juif.

Il a ainsi invité à l’Assemblée Nationale l’activiste antiraciste juif établi en Israël Sammy Ghozlan, sans aucun lien avec l’affaire elle-même.

La non-affaire Halimi aurait été étouffée par un réseau antisémite occulte au sein de la magistrature et de la police !

Ghozlan est allé jusqu’à déclarer que la juge d’instruction était littéralement une pute à nègres !

La juge d’instruction est très certainement une pute à nègres, au demeurant.

Mais ce qui est nouveau, c’est que les juifs soient position de le dire au parlement français, dans une commission montée par eux et pour eux, tenant en respect la totalité de l’appareil d’état.

La France est une colonie juive et les souverainistes s’en accommodent parfaitement.

*Merci à VarianWrynn

Commentez l’article sur EELB.su