Home / Décryptage / La juive perfide Géraldine Woessner s’en prend avec férocité à Novak Djokovic, héros de la résistance anti Great Reset

La juive perfide Géraldine Woessner s’en prend avec férocité à Novak Djokovic, héros de la résistance anti Great Reset

Captain Harlock
Démocratie Participative
08 janvier 2022

 

Depuis que l’équipe de Bill Gates a fabriqué puis disséminé le Covid19 à Wuhan, l’oligarchie juive dispose enfin du moyen de faire taire toute forme d’opposition à ses projets.

Les plumitifs juifs tout comme les blouses blanches juives sont plus excités que lors d’une fête de pourim.

Quand ce n’est le juif Alain Fischer qui appelle frénétiquement à empoisonner les enfants, c’est la journaliste juive Géraldine Woessner qui s’en prend avec perfidie au héros Novak Djokovic, persécuté par le gouvernement australien à la botte de Davos.

Cette juive n’est pas très sûre d’elle.

Le CRIF : « De quel réseau juif parlez-vous ?! »

Pour ces juifs, le covidisme est le moyen d’instaurer leur tyrannie totale à l’ombre de l’excuse sanitaire.

Il faudrait être aveugle pour ne pas le voir.

Ils n’ont plus besoin d’argumenter pour justifier leur insolente domination sur les démocraties occidentales. Il leur suffit d’assimiler toute opposition à une menace sanitaire pour les faire taire.

Fort heureusement, la débâcle de ce projet n’est plus qu’une question de temps.

Ces juifs sentent que le terrain devient très glissant. Ce qu’ils ignorent, c’est l’ampleur de la vague d’antisémitisme mondiale qui va succéder à l’effondrement complet des démocraties après la déroute du Great Reset. Et personne ne lèvera le petit doigt pour les aider, bien au contraire.

Commentez l’article sur EELB.su