Home / Décryptage / L’Agence Européenne des Médicaments déclare que la vaccination affaiblit le système immunitaire

L’Agence Européenne des Médicaments déclare que la vaccination affaiblit le système immunitaire

Captain Harlock
Démocratie Participative
12 janvier 2022

L’UE déclare maintenant que les vaccinations à répétition sont peut-être nuisibles.

Bloomberg :

Les régulateurs de l’Union européenne ont averti que des injections de rappel fréquentes du Covid-19 pourraient avoir des effets néfastes sur le système immunitaire et ne sont peut-être pas réalisables.

Des rappels répétés tous les quatre mois pourraient finir par affaiblir le système immunitaire et fatiguer les gens, selon l’Agence européenne des médicaments. Les pays devraient plutôt laisser plus de temps entre les programmes de rappel et les lier au début de la saison froide dans chaque hémisphère, en suivant le plan établi par les stratégies de vaccination contre la grippe, a déclaré l’agence.

Les rappels « peuvent être effectués une fois, voire deux, mais nous ne pensons pas qu’ils doivent être répétés en permanence », a déclaré Marco Cavaleri, responsable des menaces sanitaires biologiques et de la stratégie en matière de vaccins à l’EMA, lors d’un point de presse mardi. « Nous devons réfléchir à la manière dont nous pouvons passer du cadre pandémique actuel à un cadre plus endémique ».

Le problème avec cet « espacement », c’est qu’il ne résout rien fondamentalement à la destruction du système immunitaire qu’entraîne la vaccination.

Tant que la vaccination sera maintenue, la pression de sélection se poursuivra jusqu’à la résistance complète du virus. Si la vaccination est intégralement suspendue pour éviter ce scénario, il faudra expliquer aux gens que c’est la vaccination qui a engendré les variants au point de transformer une grosse grippe en arme de destruction massive.

Bill Gates, Klaus Schwab, George Soros ou Albert Bourla ne vont pas tout arrêter maintenant parce que des paysans risquent de mourir, surtout si cela se convertit en un procès de Nuremberg du globalisme.

Bien au contraire, ils vont accélérer.

Du genre, vraiment accélérer.

Bourla vend déjà sa nouvelle version anti-Omicron.

Omicron n’est plus qu’à quelques mutations de la résistance complète au vaccin à anticorps S spécifique. Encore un cycle vaccinal et les vaccinés quadruple ou quintuple dosés seront à la merci d’un simple rhume.

Le système sait ce qu’il fait.

La destruction des défenses immunitaires de la population était planifiée dès la création de cette arme biologique par l’équipe de Bill Gates. La masse sélectionnée par l’oligarchie doit vivre dans un état de dépendance perpétuelle.

Le but, ce sont les pilules quotidiennes de survie (((Pfizer))), appelées Paxlovid. Et c’est précisément cette transition qu’est en train d’organiser l’EMA.

Stupides goyim !

La stratégie, c’est de dire aux paysans qu’ils peuvent se contenter de deux injections en adoptant la pilule indéfiniment.

Pour que ce plan réussisse, il faut se débarrasser des non-vaccinés qui, eux, résistent au Rhume19.

C’est ce que nous vivons en ce moment même : alternative complémentaire au vaccin sous forme de pilules et traque générale contre les non-vaccinés.

Le Great Reset ne peut être annulé. Il ne peut qu’être stoppé.

Commentez l’article sur EELB.su