Home / Décryptage / Le juif Albert Bourla annonce la quatrième dose anti-Omicron pour mars, précipitant l’apparition de variants catastrophiques

Le juif Albert Bourla annonce la quatrième dose anti-Omicron pour mars, précipitant l’apparition de variants catastrophiques

Captain Harlock
Démocratie Participative
11 janvier 2022

Vous allez aimer le variant Omicron ++.

BFMTV :

Le patron du laboratoire Pfizer a assuré lundi qu’une version du vaccin contre le Covid-19 adaptée au variant Omicron sera au besoin prête en mars tandis que son homologue chez Moderna a évoqué la préparation d’un vaccin similaire pour l’automne.

« Je ne sais pas si on en aura besoin, je ne sais pas si, ni comment il sera utilisé, mais nous seront prêts. L’usine a déjà commencé la production« , a déclaré Albert Bourla sur la chaîne financière américaine CNBC.

Je ne sais pas, goy, je ne sais pas.

Mais nous produisons déjà les vaccins que tes gouvernements nous ont commandés.

Il avait indiqué dès fin novembre que son entreprise avait déjà commencé à travailler sur une nouvelle version du vaccin ciblant plus spécifiquement Omicron.

« Nous espérons pouvoir arriver à un produit qui protégera beaucoup mieux contre les infections en particulier, car la protection contre les hospitalisations et les cas sévères est assez raisonnable avec les vaccins actuels si vous avez eu la troisième dose », a expliqué M. Bourla lundi.

Il faut toutefois encore mener des études pour savoir si une quatrième dose est nécessaire, a-t-il ajouté.

Le directeur général de Moderna, Stéphane Bancel, a de son côté indiqué que son laboratoire travaillait sur une dose de rappel pour cet automne visant également Omicron, qui devrait entrer « bientôt » en essai clinique.

« Nous discutons actuellement avec des responsables sanitaires du monde entier pour décider de ce que nous pensons être la meilleure stratégie pour le rappel potentiel pour l’automne 2022 », a-t-il déclaré sur CNBC.

« Nous pensons qu’il contiendra Omicron » mais pourrait aussi inclure d’autres éléments », a-t-il ajouté.

« Nous devons faire attention à essayer de garder un temps d’avance sur le virus, et non rester derrière lui », a souligné le patron de Moderna.

Le scénario noir prédit par Geert Vanden Bossche se met en place.

Pour le moment, Omicron est très contagieux, mais de forme bénigne. Sous l’effet d’une nouvelle campagne globale de vaccination contre Omicron, la résistance du variant grandira jusqu’à devenir totalement résistant à la réponse vaccinale.

Je n’ai pas la version française du deuxième appel à l’OMS du Professeur Vanden Bossche contre la vaccination pour Omicron. Si vous l’avez, vous pouvez nous communiquer le lien. En attendant, le voici en anglais :

La campagne de terreur biologique menée par l’oligarchie devient encore plus apparente avec cette nouvelle vaccination contre le variant Omicron.

Si vous ne comprenez pas ça, vous ne comprenez rien à ce qui se passe depuis deux ans.

D’ailleurs Omicron est très probablement le résultat d’une intervention humaine. Son niveau de mutation n’est pas naturel.

Ne pas être vacciné entraîne de lourdes représailles sociales de la part du système. Être vacciné contre Omicron avec une quatrième puis une cinquième doses suppose de risquer sa vie, votre système immunitaire étant artificiellement paralysé par (((Pfizer))).

Refusez catégoriquement ce pseudo rappel, votre vie en dépend.

Commentez l’article sur EELB.su