Home / Les dernières actualités / Le passeport vaccinal obligatoire dans les grandes surfaces dès le 15 janvier

Le passeport vaccinal obligatoire dans les grandes surfaces dès le 15 janvier

Captain Harlock
Démocratie Participative
03 janvier 2022

 

Vous vous rappelez quand le passeport sanitaire a été mis en place ? Nous disions – avec d’autres – qu’il finirait en permis d’aller au supermarché acheter des vivres.

La polémique avait suffisamment enflé pour que le gouvernement recule.

Bonne nouvelle, c’est au programme dès la mi-janvier !

Idem pour l’injection de poison obligatoire aux salariés de la distribution.

Russia Today :

Les principales dispositions du projet de loi «renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire», seront débattues devant l’Assemblée nationale le 3 janvier. La loi devrait être effective dès le 15 janvier.

Alors que l’épidémie de Covid-19 flambe à nouveau, les députés se penchent le 3 janvier sur le projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal dont l’adoption ne fait aucun doute, malgré un climat tendu et l’hostilité de plusieurs partis. Examiné au palais Bourbon, puis au Sénat à partir du 5 janvier, la loi «renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire» doit entrer en vigueur dès le 15 janvier.

Ce texte «répond à la reprise épidémique de manière efficace, graduée. Il fait le choix de la science, c’est le choix de la responsabilité», insiste le ministre de la Santé Olivier Véran au moment où la France enregistre des records de contaminations, avec encore 232 200 nouveaux cas le 31 décembre. Pour faire face à cette poussée, le gouvernement veut mettre un peu plus la pression sur les Français. Un test négatif ne suffira plus, sauf pour accéder aux établissements et services de santé. Pour Olivier Véran, il y a urgence car, au vu de la virulence du variant Omicron, les non-vaccinés ont «peu de chances de passer entre les gouttes».

L’article 1er du projet de loi prévoit qu’un justificatif de statut vaccinal pour le Covid-19 sera demandé aux personnes d’au moins 12 ans, en lieu et place de l’actuel pass sanitaire. Il sera nécessaire pour accéder aux activités de loisirs, aux restaurants et débits de boisson (à l’exception de la restauration collective), aux foires, séminaires et salons professionnels ainsi qu’aux transports publics interrégionaux (avions, trains, cars). Dans le cas des transports, une exception est prévue : pas besoin d’un pass pour «motif impérieux d’ordre familial ou de santé» tel un proche mourant, sous la réserve de présenter un test négatif «sauf en cas d’urgence».

Le pass vaccinal pourra être demandé pour l’accès aux grands magasins. En outre, sur décision des préfets, l’accès aux grands magasins ou centres commerciaux pourra être subordonné au pass vaccinal.

Les salariés des secteurs concernés auront l’obligation, sous conditions, de disposer d’un tel pass. Un «justificatif d’engagement dans un schéma vaccinal» pourra être suffisant, le temps de recevoir les doses requises.

Comme prévu.

Au point où on est, plus rien ne veut rien dire.

Commentez l’article sur EELB.su