Home / France / Le psychopathe génocidaire Macron déclare vouloir « emmerder » les non-vaccinés et les déchoir de leurs droits civiques

Le psychopathe génocidaire Macron déclare vouloir « emmerder » les non-vaccinés et les déchoir de leurs droits civiques

Captain Harlock
Démocratie Participative
05 janvier 2022

 

L’affaire tourne mal pour l’oligarchie et leur despote Macron en devient encore plus fanatique.

L’opposition antivax est beaucoup plus large que prévue, bien plus large que les 6 millions allégués, et le discours ultra vaccinal se désintègre face à l’échappement immunitaire du Covid19 qui découle de la vaccination à grande échelle. Autrement dit, le vaccin est une escroquerie et ça se sait de plus en plus.

Les signaux de lassitude dans la population se multiplient à la troisième injection alors que la quatrième est déjà prévue. La population n’a pas encore conscience qu’elle devra être vaccinée perpétuellement et prendre régulièrement des pilules fournies par (((Pfizer))).

Les non vaccinés sont un groupe témoin. Plus le temps passe, plus les vaccinés sont ciblés avec facilité par le Covid19. Le moment approche où les vaccinés contracteront des formes graves de ce virus qui, normalement, serait resté une grosse grippe sans la vaccination à grande échelle.

Si la situation perdure, les antivax seront bientôt considérablement renforcés.

Macron joue sa survie. S’il se montre incapable de faire les volontés de ses maîtres, il sera prochainement putsché au profit de Pécresse par le système. Il a choisi l’escalade pour montrer à l’oligarchie qu’il est un faucon.

Macron va plus loin : il déclare que tous les non-vaccinés ne sont plus des citoyens.

Autrement dit, qu’ils doivent être déchus de leurs droits civiques.

C’est conforme à la vision du monde de la nomenklatura globaliste.

Ce n’est pas une erreur de communication, un « dérapage » ou un propos de fin de soirée. C’est l’idée directrice derrière le Great Reset : l’hyperclasse veut instaurer un ordre social fondé sur le privilège et la soumission. Pas de soumission, pas de privilèges.

La dernière chose qui fait barrage à l’instauration de cette tyrannie complète, ce sont les antivax.

La rhétorique antivax est automotrice. Elle ne peut que mener à l’escalade et à la violence d’état contre les objecteurs de conscience que sont les non vaccinés. Tôt ou tard, le système va conclure qu’il faut se débarrasser physiquement de l’obstacle.

Par ailleurs, les non-vaccinés sont 15 millions. Tant que 9 millions de plus ne sont pas vaccinés, peu importe leur âge, ils sont 15 millions.

La focalisation contre les non-vaccinés devient la démonstration par l’absurde de l’effondrement logique du discours officiel. Le système en est réduit à expliquer l’échec du traitement qu’il impose par ceux qui ne le prennent pas.

Ce sont les plus grands Darwin Awards de l’histoire.

Commentez l’article sur EELB.su