Home / Les dernières actualités / Le Québec va instaurer une taxe féodale pour tous les non-vaccinés en pleine santé parce qu’une centaine d’entre eux est en réanimation

Le Québec va instaurer une taxe féodale pour tous les non-vaccinés en pleine santé parce qu’une centaine d’entre eux est en réanimation

Captain Harlock
Démocratie Participative
12 janvier 2022

Legault est le boomer fanatisé qui est à la tête de la province féodale du Québec communiste

Si en France les médias parlent de ne plus soigner les non-vaccinés, la province ultra-globaliste du Québec, au Canada, en est à la phase opérationnelle.

Cette phase va beaucoup plus loin puisqu’il s’agit de taxer tous les non-vaccinés.

Capital :

Vacciné ou taxé. C’est ce qu’a annoncé la province du Québec qui s’apprête à durcir les mesures contre ceux qui refusent le vaccin en mettant en place une nouvelle taxe uniquement pour les non-vaccinés. Pour les autorités, les non-vaccinés sont un « fardeau » pour le système de santé. Cette « contribution santé », le gouvernement de la province francophone du Canada durement frappée par la vague Omicron souhaite qu’elle représente un « montant significatif » qui est encore en discussion. Selon le Premier ministre québécois François Legault, les 10% de Québécois qui n’ont reçu à ce jour aucune dose de vaccin ne doivent pas « nuire » aux 90% qui se sont fait vacciner.

« Ce n’est pas à l’ensemble des Québécois de payer », a-t-il martelé lors d’une conférence de presse parlant d’un « fardeau financier pour tous les Québécois ». Le Premier ministre québécois a expliqué que si les adultes non vaccinés ne représentent que 10% de la population, ils comptent pour 50% des personnes en soins intensifs, évoquant une situation « choquante ». Cette taxe ne concernerait pas les personnes ne pouvant pas être vaccinées pour des raisons médicales. « Je comprends et je sens cette grogne à l’égard de la minorité non vaccinée qui vient, toutes proportions gardées, engorger nos hôpitaux », a-t-il ajouté.

Au total, 2.742 personnes atteintes du Covid sont hospitalisées au Québec, qui compte environ 8 millions d’habitants et quelque 255 personnes se trouvent en soins intensifs. Mais la stratégie du gouvernement du Québec (dirigé par la Coalition Avenir Québec) est décriée par de nombreux partis d’opposition : Eric Duhaime, le chef du parti conservateur du Québec, a estimé sur Twitter mardi que le Premier ministre continuait « de trouver des outils et même une nouvelle taxe pour diviser les Québécois ».

Taxer 10% de la population québécoise (soit 800,000 personnes), pour une centaine de personnes en réanimation, voilà un plan qui n’est pas du tout un moyen d’extorquer de l’argent aux paysans insoumis.

Un manant non-vacciné châtié par Legault Ier dit Le Lépreux (Québec XXIe siècle, enluminures)

Cette société néo-féodale sera bientôt en vigueur dans tout le monde occidental, légitimé grâce au dogme religieux de la « Science ».

Si vous voulez échapper à l’empoisonnement, vous devrez payer une taxe à vos suzerains cosmopolites.

C’est désormais le consensus parmi les démocraties progressistes.

Ce système de privilèges et de pénalités global sera prochainement étendu à d’autres domaines comme les transports ou le logement.

Ce sera un mécanisme de double imposition.

Les paysans devront toujours payer des impôts à l’Etat, mais sans pouvoir obtenir quoi que ce soit en retour. Les gueux auront uniquement l’honneur de remplir les coffres de leurs seigneurs juifs internationaux. Lorsqu’ils voudront quelque chose, ils devront leur payer une taxe spéciale en plus.

Les démocraties financières sont ruinées, elles entendent bien se survivre à elles-mêmes et pour cela, il faut piller le peuple tout en le tenant en respect grâce à l’arme du terrorisme biologique.

Les alternatives ne sont pas très nombreuses quand le peuple est volé.

Commentez l’article sur EELB.su