Home / Les dernières actualités / PAN disciplinée : l’instapute « Tyger Booty » retrouvée morte dans un hôtel au Ghana après avoir rencontré un millionnaire nigérian

PAN disciplinée : l’instapute « Tyger Booty » retrouvée morte dans un hôtel au Ghana après avoir rencontré un millionnaire nigérian

Captain Harlock
Démocratie Participative
13 janvier 2022

Le Nigeria est un pays noir que j’aimerais découvrir.

Si je devais choisir, je préférerais vivre au Nigéria qu’à Paris.

C’est un pays de 200 millions d’habitants qui offre beaucoup de choses intéressantes, comme Boko Haram ou les chasseurs de mugus. On estime que d’ici la fin du 21ème siècle, ce pays africain comptera 800 millions d’habitants.

Quoique d’un QI médian de 69 points selon Lynn et Vanhanen, le Nigera n’en demeure pas moins une nation de gentlemen.

Cette histoire va vous en convaincre.

J’ai adoré cette histoire.

Guardian.ng :

Un homme d’affaires nigérian a été mis en examen par la police ghanéenne pour la mort de la strip-teaseuse américaine Julie Diane Williams, connue sous le nom de Tyger Booty.

Pour info, Tyger Booty était une pute à nègre accomplie.

Mais il y a des niveaux dans la puteànégrerie et Tyger Booty était de dimension internationale. Elle devait son surnom – « Cul de Tigre » – à son tatouage, un tigre littéralement collé sur son cul.

Un tigre tatoué sur le cul, c’est du hameçonnage de nègres hardcore.

Mais quand on hameçonne un gentleman nigérian avec un tigre tatoué sur le cul, les choses peuvent rapidement devenir intenses.

La police ghanéenne a déclaré que Tyger Booty était en contact avec un homme d’affaires nigérian identifié comme Bright Udiagbe, connu sous le nom de Big Slim, alors qu’elle se trouvait au Ghana. Big Slim possède un hôtel, des restaurants et des boîtes de nuit au Nigeria et au Ghana.

Le gentleman Bright Udiagbe, alias Big Slim

Tyger Booty a été déclarée morte à la mi-décembre 2021 dans un hôtel d’Abelemkpe, une banlieue d’Accra, la capitale du Ghana.

Des semaines après sa mort, la police ghanéenne a enquêté sur le décès de Tyger Booty et a suivi la séquence des évènements qui ont précédé sa mort, à savoir comment elle est arrivée au Ghana, ses contacts avec le pays et l’ambassade des États-Unis, et les arrestations liées à sa mort.

Le chef des relations publiques de la police régionale d’Accra, le surintendant Alexander Obeng, a confirmé dans un reportage radio que le dossier de Tyger a été déposé auprès de la police de Tesano et a été transmis au quartier général.

La police ghanéenne a révélé qu’elle était décédée à l’hôtel Rayporsh le 14 décembre, soit 11 jours après son arrivée des États-Unis via le Nigeria.

« L’enquête préliminaire de la police a établi que la ressortissante américaine décédée est arrivée au Ghana le 3 décembre 2021 en provenance du Nigeria. Ayant été testée positive au COVID-19 à son arrivée, elle a été placée dans un centre d’isolement à l’Ave Maria Hotel, South Legon-Accra », a déclaré la police ghanéenne dans un communiqué.

Big Slim a depuis été mis en accusation dans le cadre d’un procès dirigé par l’inspecteur en chef Lawrence Anane, au tribunal de district de Kaneshie, où d’autres suspects sont jugés pour la mort du mannequin.

Après leur arrestation, le tribunal leur a accordé une caution de GH₵100,000 avec deux cautions chacun.

L’inspecteur en chef Anane a également révélé au tribunal que la défunte et Big Slim entretenaient une relation professionnelle depuis cinq ans.

La police ghanéenne a déclaré qu’un rapport d’autopsie sur la mort de Tyger Booty est attendu pour poursuivre le procès.

Big Slim a certainement présenté des arriérés à Tyger Booty après avoir acheté des flics pour la déclarer positive au Covid19 !

L’affaire a été réglée à la nigérianne.

Vous serez surpris d’apprendre que Tyger Booty était « mère d’une jeune enfant « .

L’œuvre de Big Slim, le millionnaire faucheur de PAN, restera.

Commentez l’article sur EELB.su